vendredi 8 décembre 2006

Transhumance

Je ne regardais pas le ciel. Mais j'ai senti le moment où de son bleu froid et distant, il s'est empli d'un gris rond et plein, infiltrant partout sa lumière unie, diffuse, ouateuse, au point de rendre aveuglante la page sous mes yeux. Est venu un silence imposant, immobile, qui entoure tous les autres bruits comme des mouches prises dans la gelée, un silence qui isole, qui met à distance, dans lequel les mots n'émergent plus que par éclats, contenant dans leur propre expression la fatalité qu'ils vont finir et se fondre... [Lire la suite]
Posté par ayamenigga à 14:30 - Commentaires [7] - Permalien [#]

jeudi 30 novembre 2006

Naïf

Arrivé au sommet de la rue Emile Yung, une perspective parmi celles que j'affectionne s'est ouverte sur le long et large boulevard de la Cluse, longue tige de béton figée entre de larges façades rigoureusement alignées et une généreuse rangée d'arbres, à perte de vue.Si le regard d'un seul mouvement embrasse ce qui est immobile, une multitude de fragments échappent rapidement et inéluctablement à l'attention, les humains, animaux et véhicules traversent, sillonent, tournent et s'échappent de la scène qui s'en trouve en perpétuelle... [Lire la suite]
Posté par ayamenigga à 16:20 - Commentaires [13] - Permalien [#]
mercredi 22 novembre 2006

Transition

Un bureau plongé dans un gris glacial, de la buée sur des murs encore endormis, des stores entrouverts qui découpent un paysage terne et humide. La rumeur du monde s'arrête là, les faux semblants, les artifices, les étourdissements, l'infime chaleur des espoirs qui continuaient de s'étirer en minuscules mensonges s'éteint soudain en libérant un filet de fumée. Les mots me brisent minutieusement. Seul dans un grand vide intérieur, nu, épuisé, et plus rien à quoi me raccrocher. Et pourtant, le moment est bouillonnant de conscience,... [Lire la suite]
Posté par ayamenigga à 11:23 - Commentaires [11] - Permalien [#]
mardi 21 novembre 2006

Novembre

10.11.2006, 16:23:1610.11.2006, 16:31:08
Posté par ayamenigga à 15:49 - Commentaires [7] - Permalien [#]
lundi 20 novembre 2006

Projections

En rentrant dans l'allée de mon immeuble, vendredi soir, j'avais les bras chargés de sacs, celui des enfants dont la bretelle voulait absolument descendre en bas de mon épaule, trois sac de courses qui me sciaient les doigts,  les clés dans une main, le téléphone dans l'autre, et trois nains dans mes pattes parlant tous en même temps, autant d'entraves qui me forçaient à adopter une démarche de vieux canard blessé. Les parents se reconnaîtront, les autres pourront aisément imaginer le tableau. J'ai quand même réussi à ouvrir la... [Lire la suite]
Posté par ayamenigga à 12:23 - Commentaires [11] - Permalien [#]
mardi 14 novembre 2006

Tout ça

Des routes, des ciels gris, des gris bleu, des bleus nuit, du noir obscur, des lumières à travers les gouttes, du froid en sortant de la voiture.Des visages, des sourires, des bises, des mains, des épaules tendres, de jolis yeux qui brillent, des voix qui deviennent vite familières, de la buée qui sort des bouches.Des chemins qui tournent et qui montent, des trous perdus, un château de princesse perdu dans la brousse.Une table de grande famille, de la fumée sans feu et des cendres, des mots qui fusent, des rires, des montagnes de... [Lire la suite]
Posté par ayamenigga à 09:27 - Commentaires [42] - Permalien [#]

vendredi 10 novembre 2006

Comme du printemps

Ce soir je roulais sur ma trop longue semaine et mes heures interminables au travail, je glissais sur mes lourdes préoccupations et sous un ciel déchiré de rose, je faisais de larges virages en riant de bon coeur, et ma fille assise en amazone sur mon porte bagage faisait de même, nous avons dévalé la large allée des Bastions à demi plongée dans l'obscurité colorée du soir jusqu'à la Place Neuve où nous avons posé le pied en poussant un grand soupir de soulagement, c'était un moment magnifique, le week-end était enfin arrivé. Sur... [Lire la suite]
Posté par ayamenigga à 23:35 - Commentaires [2] - Permalien [#]
vendredi 10 novembre 2006

Mise en pratique

Hier soir, en avançant dans l'usage du monde de Nicolas Bouvier (lentement, mais sûrement), j'ai lu ce passage plein de désespoir : dans la route qui quitte l'Iran, les paysages désertiques se succèdent et la voiture n'arrête pas de tomber en panne, si bien qu'à un moment donné, les deux voyageurs concernés sont forcés de charger leur véhicule sur un camion. Enfin, ce qu'il en reste. Une épave. Dans une descente, les freins lâchent, et le convoi entame une course folle qui finit par s'arrêter violemment contre de la roche. Moment... [Lire la suite]
Posté par ayamenigga à 16:49 - Commentaires [3] - Permalien [#]
mercredi 8 novembre 2006

Pleasure Is Kisses Within

De Keziah Jones. La chanson à ne pas écouter quand l'obscurité tombe sur les tranchées oranges qui barrent le ciel livide d'automne. Elle va te poursuivre pendant tout ton retour, quand tu seras ballotté au fond du bus, en essayant de fixer ton attention sur les si fines lignes du livre qui ne délivrera ses mots qu'au prix d'une concentration soutenue, parce que le soir les lignes semblent avoir envie de danser, de s'évanouir, et pour les saisir, il faut s'efforcer de les retenir. Quand tu retrouveras le vent glacial des avenues... [Lire la suite]
Posté par ayamenigga à 17:45 - Commentaires [5] - Permalien [#]
mercredi 8 novembre 2006

Au défi

Ah oui et ça c'est pour répondre à Barberine.Je fais dans le soft, moi, madame.
Posté par ayamenigga à 17:35 - Commentaires [5] - Permalien [#]