mardi 27 mars 2007

18-20

Les débuts de soirée sont faciles à occuper. La Placette est ouverte jusqu’à 19h00, le dernier étage s’ouvre sur les toits de Genève. Plaisir de voir filer les dernières scories de la journée. Pendant que le soleil s’ombre, des éclats de lumière sautent d’un endroit à l’autre, sur une antenne, une fenêtre, un toit de tôle. Les coups d’œil rapides ne captent que de l’immobile, tandis qu’une plus longue rêvasserie permet de saisir des mouvements : drapeaux au vent, volatiles, infimes indices de la vie qui grouille encore dans les rues. ... [Lire la suite]
Posté par ayamenigga à 01:32 - Commentaires [7] - Permalien [#]

dimanche 25 mars 2007

Instantanés

Ressortir de "vieilles" photos dans mon téléphone. Bon, ça manque de figurants. Allez, juste une pour la route.
Posté par ayamenigga à 03:00 - Commentaires [9] - Permalien [#]
dimanche 25 mars 2007

Le retour des mots

J’aime énormément la fin des films, le lent retour à la réalité, les sons redeviennent réels, on se sourit doucement. La nuit est fraîche, soudaine, accueillante, elle semble fourmiller de questions, comment c’était, vous avez aimé le film, je suis contente de vous retrouver, sentez les odeurs que je vous ai mises de côté. Alors moi, je souris toujours à la nuit, après le cinéma, et elle me le rend bien. Après quelques pas, au bout de la rue, il y avait le jet d’eau, éclairé de bleu et enveloppé dans un matelas de volutes oranges.... [Lire la suite]
Posté par ayamenigga à 01:09 - Commentaires [6] - Permalien [#]
jeudi 8 mars 2007

Pourquoi

...un journée de la femme ?Parce qu'il y a encore des gens qui pensent comme ça.Oui vous avez bien lu le troisième paragraphe : une femme c'est un peu comme une voiture, mais en moins fiable et en beaucoup moins prévisible !  Ça marche pas toujours quand on appuie sur le bouton de contact, dramatique.En plus une femme, ça peut te quitter et t'en faire baver, et ça c'est vraiment tout le mal que j'lui souhaite au macho de service.
Posté par ayamenigga à 10:23 - Commentaires [15] - Permalien [#]
mercredi 7 mars 2007

Les enfants...

...ça te maintient aware ! Hier, cinq minutes après que je l'ai récupérée, ma puce est tombée dans une flaque de boue grande comme elle, même pas de sa faute, elle ne sait pas marcher sans courir, danser, sautiller. Enfin bref, les grands cris, "Papaaaaaaaaaaa, mon pantalon il est plein de buééééeuuuh, ouuuuaaaaaahhh". Je tente tout de suite de couper court à la panique "Mais alors qu'est-ce qui t'a pris, t'as plongé comme à la piscine ou tu t'es prise pour une sardine ?" "Ouuuuuuuuuiiiiiinnnnnnnn" , non,... [Lire la suite]
Posté par ayamenigga à 17:58 - Commentaires [12] - Permalien [#]
vendredi 2 mars 2007

Merci Dieu C'est Vendredi

Il trottait sur cette fin d'après-midi un je ne sais quoi de léger. Les rues parlaient, les visages renaissaient de cette semaine trop sombre. Même le conducteur du bus sifflotait la cucaracha avec un joli vibrato, et d'autres délicieuses chansons désuettes. Ce qui donnait au trajet, à travers les champs retrouvant un peu de vert après beaucoup de gris, un air de vacances, de voyage, d'insouciance.Juste avant j'avais même vu sur le trottoir d'en face une fille se livrer à un curieux manège, j'ai essayé de comprendre le pourquoi des... [Lire la suite]
Posté par ayamenigga à 22:43 - Commentaires [1] - Permalien [#]

jeudi 1 mars 2007

Conseil

Allez lire ce texte.
Posté par ayamenigga à 02:00 - Commentaires [13] - Permalien [#]
mercredi 28 février 2007

Je lis

Je râlais déjà un peu en pensant que dans ma ville, il y a peu d'endroits publics où l'on peut lire, le soir. Et puis après seulement 50 mètres de marche, j'ai trouvé un endroit où la musique était tout-à-fait écoutable, où la bière était bonne bien que trop chère, où ça parlait anglais de sorte à ce que j'aie une délicieuse impression de dépaysement. Les Chroniques japonaises de Nicolas Bouvier sont un peu ardues dans les premières pages, l'histoire du Japon y est rapidement parcourue, et je me suis un peu perdu dans ces divinités et... [Lire la suite]
Posté par ayamenigga à 23:29 - Commentaires [10] - Permalien [#]
mardi 27 février 2007

Des-routes

A midi, le ciel s'est refermé sur moi, je ne voyais plus que du gris fade, des vagues d'eau jetées sur les trottoirs, les gens qui couraient, le bitume violemment éclaté par une légion de gouttes. Ma tête aussi semblait se recroqueviller sur mes pensées, je me sentais à l'étroit, confiné, pressé dans une sourde avalanche d'angoisse et de soudaine solitude. A la radio il y avait Roads, le filet de voix de Beth me traversait la tête comme une aiguille qui transperce un membre, laissant derrière elle une sensation froide et piquante.... [Lire la suite]
Posté par ayamenigga à 16:29 - Commentaires [16] - Permalien [#]
vendredi 23 février 2007

14 du 2, à mon tour

C'était le soir de la Saint Prout*. On avait atterri dans une autre jolie petite ville de bord de mer. Mon p'tit gars était préoccupé : comment allait-on trouver un restaurant libre et praticable le soir de la fête des amoureux ? Je crois que ça lui faisait peur de nous imaginer entourés de couples enlacés et baisouilleux. Meuh non je lui ai dit. Cependant, en prospectant une première fois les lieux en début de soirée, j'avoue qu'il y avait de quoi attraper la trouille. Imaginez un joli port de plaisance orné d'une dizaine de... [Lire la suite]
Posté par ayamenigga à 09:53 - Commentaires [13] - Permalien [#]